Cimetière et concessions de Saint-Ouen-sur-Seine
Actualités
Galerie photos
Contact

7, place de la République
93400 SAINT-OUEN-SUR-SEINE
Tél : 01.49.45.67.89

Cimetière communal de Saint-Ouen-sur-Seine

Photo du cimetière de Saint-Ouen-sur-Seine
Bienvenue sur le site de présentation du cimetière communal de Saint-Ouen-sur-Seine.

Cimetière communal
25 boulevard Jean-Jaurès
93400 Saint-Ouen-sur-Seine

Le cimetière est ouvert tous les jours de l'année :
- du 1er mars au 2 novembre de 8h à 18h
- du 3 novembre au 28 ou 29 février de 8h à 17h

Le bureau de la conservation est ouvert du lundi au vendredi
- du 1er mars au 2 novembre de 8h à 12h et de 13h30 à 18h
- du 3 novembre au 28 ou 29 février de 8h à 12h et de 13h30 à 17h

Le samedi le bureau est ouvert de 8h à 12h (sauf en juillet et août)
Au début du 19ème siècle, Saint-Ouen est un village rural situé le long de la Seine, elle compte 750 habitants en 1795. Le cimetière paroissial se trouve depuis 1293 à proximité de l’Eglise Saint-Ouen le Vieux. En effet, au Moyen Âge, les nobles et les clercs sont enterrés dans les édifices religieux, tandis que les autres défunts sont inhumés proche de l’église.
Le décret napoléonien du 12 juin 1804 impose pour des raisons de salubrité publique, que les cimetières soient localisés en dehors des villes.
A Saint-Ouen, dès 1806, le préfet insiste pour déplacer le cimetière hors du village mais se heurte au refus du conseil municipal. En 1832, un épidémie du choléra touche la ville atteignant 98 personnes et occasionne 30 décès. En 1847, la Ville achète finalement un terrain de 3410m² près du boulevard de la Révolte (actuel Jean-Jaurès). Le premier enterrement aura lieu le 18 septembre 1850. Avec la croissance démographique et l’urbanisation, le cimetière, au départ périphérique à la ville, s’étend sur la ville. En effet, lors de l’ouverture du cimetière en 1850, la ville compte environ 1100 habitants. La population audonienne passe à 3294 habitants en 1861, 11245 habitants en 1876, 21404 habitants en 1886 et plus de 30 000 habitants à partir de 1896. De nouveaux quartiers s’urbanisent pour loger ces nouveaux habitants et le cimetière se retrouve au cœur de la ville. Cette explosion démographique a également pour conséquence la nécessité d’agrandir le cimetière : il faut créer de nouveaux lieux d’inhumation. Plusieurs agrandissements ont lieu entre 1868 et 1959 portant la superficie totale à environ 5,1 hectares. A ce jour le cimetière compte 10699 concessions et environ 30 000 corps dont quelques personnalités, le plus souvent locales comme les anciens maires.
Lire la suite
Lire la suite
résentation
P
Login
Se connecter
Mot de passe